>> ARCHIVESEn Janvier à l'Actée

 

> VŒUX


> MUSIC-HALL
de Jean-Luc Lagarce
Par le Théâtre de Poche du Pays-Haut (Longwy)

Mercredi 12, Jeudi 13, Vendredi 14 et Samedi 15 janvier à 20h 30

Mise en scène : Michel-Jean Thomas

Avec : Lydie Ferry
Philippe Spillmann
Daniel Ferry
.
Lumières et scénographie : Matthieu Ferry
Régie : Gillian Duda

Le Théâtre de Poche du Pays-Haut (TPPH), animateur de L’Actée-Théâtre présente sa nouvelle création : « Music-Hall » de Jean-Luc Lagarce lors de 4 représentations de la pièce de ce jeune auteur contemporain disparu trop vite.
Le monde du théâtre, des tournées, des coulisses est au centre de plusieurs de ses pièces et c’est aussi le cas pour « Music-Hall » pièce écrite à la fin des années quatre-vingt. Elle évoque la vie d’artiste que l’homme de théâtre qu’il était, a bien connue : celle de la tournée où les plafonds sont bas et les espoirs élevés.
« Music-Hall » raconte une histoire mais peut-être pas celle que l’on attend : la Fille, jouée par Lydie Ferry est une chanteuse de music-hall qui a sans doute été au faîte de la gloire mais qui, aujourd’hui, connait les tournées minables dans des lieux improbables, elle s’apprête à rejouer toujours le même vieux succès.
Elle est accompagnée par ses deux Boys, joués par Philippe Spillmann et Daniel Ferry qui la soutiennent, la bousculent. Tous trois faisant corps pour affronter le public ou l’absence de public prévisible. Ils ne sont pas sur le plateau du théâtre, c’est avant la représentation, mais ailleurs, en dehors. Le décor est sculpté par les lumières de Matthieu Ferry.
Jean-Luc Lagarce déploie les volutes d’une écriture enivrante qui entraîne le spectateur comme une ritournelle de manège derrière ces trois personnages pathétiques et désinvoltes, tragiques et drôles. Car il s’agit bien d’une comédie. On oscille entre nostalgie et autodérision dans le récit burlesque de leurs expériences passées : quelques bribes d’une histoire glorieuse au temps jadis, quelques paroles d’une chanson entêtante de Joséphine Baker mais aussi « le tabouret, l’histoire du tabouret, ses multiples aventures, et la robe, et la porte du fond et celle latérale, plus fréquente encore….. »Tous les petits ennuis qui précédent la représentation et qu’il faut surmonter malgré tout pour faire l’artiste. Le public présent (pas celui dont ils parlent) est leur confident, leur partenaire, ils essaient d’établir une complicité, une connivence revigorante.
Lagarce témoigne de son engagement dans le théâtre, de sa non-résignation, de sa résolution de ne pas baisser les bras, même dans les pires moments, pour que vive l’Art Théâtral.
Mais qu’on ne s’y trompe pas, MUSIC-HALL est une comédie où la politesse du désespoir est de rire de tout cela.

> Renseignements  : 03 82 24 58 41 ou actee-theatre@orange.fr <



> L’HEURE DU DIABLE

de Fernando Pessoa
Par la Compagnie Rrose Sélavy (Marseille)

Vendredi 28 janvier à 20h 30

Mise en scène : Fabien Dariel

Avec : Margarida Guia, Fabrice Dupuy, Émilie Maréchal
Décor : Marie-Christine Meunier

De la malle miraculeuse où Fernando Pessoa rangeait ses manuscrits a surgi la nouvelle « L’Heure du Diable ».
Tous les thèmes et la virtuosité onirique sont au rendez-vous de cette histoire où le Diable raccompagne chez elle, un soir de carnaval, une jeune femme enceinte et lui livre – à l’intention du fils mystérieux qui naîtra – les secrets et les énigmes du Grand Tout.
Le spectacle sera créé à l’Actée après une semaine de résidence de travail. Nous ne connaissons pas encore la réalisation finale qui, à coup sûr, nous surprendra.
C’est aussi une des missions de l’Actée-Théâtre de faire confiance à de jeunes compagnies émergentes pour leur permettre de développer leur créativité, de leur offrir une scène pour s’exprimer et toucher un public.

> Renseignements  : 03 82 24 58 41 ou actee-theatre@orange.fr <


 

contact | mentions légales | © actée-théâtre 2005-2010