>> ARCHIVESEn Février à l'Actée

> LA CANTATRICE CHAUVE
de Eugène IONESCO
par la Compagnie Solentiname

Samedi 19 février à 20h 30

« La Cantatrice Chauve » est la première pièce écrite par Eugène Ionesco en 1950, à l'âge de 40 ans.
Elle est considérée comme une des pierres fondatrices d'un renouveau théâtral au XXème siècle et donne naissance au mouvement du « théâtre de l'Absurde », aux côtés de pièces d'auteurs tel Samuel Becket ou Arthur Adamov.

Venant révolutionner et ressourcer l'histoire du théâtre, cette pièce marque une véritable rupture et porte en elle les germes de nombreuses problématiques présentes dans les pratiques théâtrales actuelles.

Dans cette « Anti-Pièce », Ionesco nous livre son propre étonnement face au monde, il révèle à travers cette « véritable Tragédie du langage » le vide des conversations ordinaires et l'absurdité des rapports humains. Cependant l'ensemble de cette réflexion prend la forme d'une comédie aux rouages imparables.

Ici, si nous retrouvons des personnages, une unité de temps et d'action, ce n'est plus la fable qui porte le spectateur, mais une mécanique subtile du langage et de l'action, complètement déconnectée de toute volonté de faire sens, ou de faire avancer une quelconque intrigue.
Faire une comédie à partir d'un regard sur le monde profondément tragique est sans doute ce qui fait la grande force de la pièce de Ionesco.

L'une des lignes dramaturgiques principales de notre spectacle surgira dans la réunion sur le plateau d'éléments qui n'auraient à priori rien à faire ensemble. Il s'agira de chercher la poésie qui naît de la confrontation d'univers différents, de se confronter à l'absurde et à l'insolite, mais aussi à l'onirisme ou au surréalisme.

Une ode à l'incongruité.

> Renseignements  : 03 82 24 58 41 ou actee-theatre@orange.fr <



 

 

contact | mentions légales | © actée-théâtre 2005-2010